Portail : comment choisir son portail

PortailIl parait que la première impression est toujours la bonne. Dans ce cas, on peut dire qu’un portail, en plus de devoir être sécurisant, se doit d’être design et de mettre en valeur la maison qui se trouve derrière. Il en existe de toutes les formes, de toutes les couleurs, plein ou ajouré, avec un portillon associé. En bref, le portail joue bien plus qu’un rôle de protection, le portail se veut beau. Mais comment choisir le portail pour sa maison ?

 

Choisir un portail : quels impératifs pour faire le bon choix

Avant, les portails avaient pour unique objectif de sécuriser le domicile, mais de nos jours les choses ont bien changé : en plus de le sécuriser, il tend à le mettre en valeur. Ils ne sont plus uniquement faits de bois ou de fer, ils ont évolué pour désormais être fabriqués en aluminium ou en PVC.

Chaque matériau propose un aspect différent et surtout demande un entretien spécifique. On n’applique pas de la peinture à bois sur un portail en fer, et le bois ne rouille pas, donc inutile de le traiter avec un produit antirouille prévu pour un portail en fer.

Ce choix là est surtout lié à vos propres goûts, mais il vous permettra de bien vous équiper pour entretenir votre portail.

En revanche, un critère essentiel ne dépend pas de votre bon vouloir : la taille à prendre. Si vous n’avez pas encore monter vos piliers, vous pouvez prendre la taille selon vos désirs, mais dans le cas contraire, il va falloir prendre plusieurs détails en compte.

Comme vous devez vous en douter, un portail ne doit pas être collé aux piliers qui le maintiennent, sinon, il ne pourra tout simplement pas s’ouvrir. Il faut donc prévoir un espace entre le portail et les piliers. En général, on considère qu’un espace de 25mm de chaque côté, entre le portail et le pilier, est un bon compromis.

Il faut également prévoir un espace entre les battants de 10mm afin d’être certain que les deux battants ne risquent pas de se gêner.

Ainsi, pour connaitre la longueur à prendre, il suffit de mesure la distance entre les deux piliers de soutien et d’y soustraire les 60mm de battements spécifiées ci-dessus.

Il faut ensuite permettre l’écoulement de l’eau : ainsi il est essentiel de conserver une garde au sol. La hauteur usuellement conseillée est de 20 à 25mm. Ne la négligez pas : si l’eau en venait à mal s’écouler, vous risqueriez d’avoir de biens mauvaises surprises.

Dernier élément, et non des moindres : la hauteurs du portail dépend de la hauteur des piliers. C’est logique me direz vous, mais gardez en tête que ce dernier doit être au moins 20mm plus haut que le portail. Ceci est un minimum, préférez une marge plus conséquente.

 

Vous voilà désormais apte à choisir le portail battant ou le portail coulissant de vos rêves sur notre site ToutPourLaMaison.fr.

 

Avoir un beau portail c’est génial, mais avoir une clôture en accord avec celui-ci, c’est encore mieux. Vous pourrez trouver notre sélection de clôtures à ce lien.

Vous souhaitez monter vous-même votre portail, dans ce cas, suivez le guide.

Participez

*